• - Et Soi Mourra Quand Même -

    [...]

    Quelque part sur cette terre, peut-être une trace de moi subsistera, quoique soit ce moi, quelque forme qu'il prendra, poussière, charbon, corps ou âme, je serais disséquée, disséminée aux quatre vents, et j'aurai existé, une minute ou une heure, pour quelqu'un, pour ces autres, que je frôle
     encore parfois, du bout du doigt. Au moins, j'aurai été élément, dans ce monde que je foule, que j'écraserais bien quelquefois lorsqu'il blesse. 

    Chaque chose à sa place, chacune son devenir. 

    "Je suis élément de ce monde, ce monde est mon élément", ai-je dis, déjà, il y a longtemps.

    J'aurais été aussi insignifiante qu'un souffle quand les siècles auront passé, mais il aura peut-être porté en lui les germes d'un second, et l'existence suit son cours, d'un souffle à l'autre.

    [...]

    « L'Auteur- "Neh-I-Lah" - »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :